Tel : 02 85 29 19 16

Horaires

De 9h à 12h30
et de 14h à 17h30

DPE Évreux DPE Lisieux DPE Vimoutiers

Repérage amiante sur les enrobés routiers

L’Institut national de veille sanitaire a récemment publié les chiffres des conséquences de l’exposition à l’amiante.

Ses estimations montrent que les professions du BTP sont parmi les plus représentées parmi les 1 700 morts imputés à l’amiante.

Si on évoque régulièrement sa présence dans les bâtiments, on oublie souvent qu’elle fut utilisée comme liant dans certaines couches d’enrobés routiers.

De fait, de nombreuses infrastructures françaises construites ou rénovées entre la fin des années 1960 et le milieu des années 1990 comportent des traces plus ou moins importantes d’amiante.

L’amiante affecte notamment les voies respiratoires.

L’inhalation de ses fibres issues de la décomposition des matériaux provoquent de nombreuses formes de cancers.

Le risque, lors d’une intervention sur un chantier routier, est donc grand et les autorités françaises ont prescrit un diagnostic avant toute campagne de travaux impliquant des enrobés routiers.

Une circulaire du 15 mai 2013 du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a formalisé le processus à suivre pour la réalisation d’un repérage d’amiante sur les enrobés routiers :
- Rassembler les connaissances : il s’agit de constituer une compilation des données historiques et techniques du secteur routier sur lequel les travaux vont porter ;
- Constater visuellement le ou les différents types de bitume sur l’ensemble du tronçon et évaluer leur état ;
- Analyser scientifiquement la composition de l’enrobé en différents points de contrôle sélectionnés de façon pertinente en fonction des observations relevées lors des deux premières étapes ;
- Identifier avec précision les risques (localisation, couches, matériaux impliqués, etc.) ;
- Dresser l’ensemble des procédures à respecter pour assurer la sécurité des personnels et de l’environnement proche du chantier ;
- Soumettre des instructions pour la gestion des déchets : dépose, traitement sur place, transport, élimination, recyclage ;
- Évaluer les qualifications minimales exigées en termes de formation des opérateurs et le niveau d’équipements requis pour la conduite des travaux.

Les résultats et les conclusions de ce repérage répondent donc à quatre objectifs principaux :
- Localiser et définir les risques ;
- Mettre en place des conditions de sécurité aptes à préserver la santé des opérateurs ;
- Gérer les déchets toxiques ;
- Informer les différents acteurs des moyens et des compétences imposés pour la participation au chantier.

DIAPRIM et son équipe d’experts sont titulaires des certifications exigées pour conduire le contrôle amiante de tronçons routiers.

Si vous envisagez une opération de ce type, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions prendre connaissance de votre projet.

Nous vous exposerons alors, avec plus de précisions, le déroulement de notre mission.   

assurance - certification - sponsor

DPE Le Havre