Tel : 02 85 29 19 16

Horaires

De 9h à 12h30
et de 14h à 17h30

DPE Évreux DPE Lisieux DPE Vimoutiers

Des châteaux moins chers que des logements - 31/03/2015

Le phénomène est connu et loin de s’inverser ! Les résidences secondaires subissent l’impact de la crise.

Investisseurs Français, mais aussi étrangers, se détournent de ce type de biens dont les frais de fonctionnement peuvent décourager les plus motivés.

De nombreux propriétaires ont d’ailleurs des difficultés à faire face aux dépenses d’entretien et tentent donc de se séparer de leur château, de leur manoir ou de leur demeure.

Le marché immobilier, pourtant très restreint en termes d’offre, tourne donc au ralenti, notamment dans les secteurs les moins accessibles car éloignés des infrastructures routières, ferroviaires ou aéroportuaires.

Mais, avec la baisse inexorable des prix, il devient de plus en plus fréquent que de belles affaires soient à saisir parmi ce type de biens, parfois exceptionnels.

La Normandie dispose de nombreuses propriétés de charmes, et plus particulièrement dans l’Eure où l’on peut trouver quantité de manoirs dotés de vastes domaines.

Longtemps, le marché des biens d’exception dans cette région a bénéficié des investissements étrangers, notamment britanniques.

Mais le contexte économique moins favorable a entrainé un retournement de situation.

Les candidats se font plus rares et certains propriétaires anglais n’hésitent pas à se séparer, parfois à perte, de leur patrimoine immobilier.

Un investisseur avisé saura donc dénicher de belles opportunités d’achat.  


« Retour aux actualités

assurance - certification - sponsor

DPE Le Havre